Formation, apprentissage : ce qui change en 2019

Plusieurs mesures entrent en vigueur en 2019 pour faciliter l’accès aux formations et simplifier les contrats d’apprentissage. CPF monétisé, aides forfaitaires aux entreprises, aides aux apprentis, une formation des demandeurs d’emploi accessible en priorité aux personnes sans qualification.

Formation : le CPF monétisé

Jusqu’à présent, les périodes travaillées donnaient droit à des heures de formation. En 2019, ces heures sont transformées en euros que vous pourrez utiliser librement dans la formation de votre choix, sans avoir à demander l’accord préalable de votre OPCA. Votre CPF sera ainsi crédité de 500 euros par an dans le cas général et 800 euros pour les salariés non qualifiés.

Apprentissage : une aide unique pour les entreprises.

Cette aide ne sera donnée qu’aux entreprises de moins de 250 salariés qui accueilleront un apprenti diplomé bac ou pré-bac. La réduction du nombre de financeurs rend cette aide plus facile à percevoir. Une aide dégressive sur les 2 ou 3 années du contrat d’apprentissage représentant plus de 6000 euros. Les entreprises de moins de 11 salariés bénéficieront toujours d’aides supplémentaires.

Apprenti : une véritable opportunité

Le contrat d’apprentissage a le vent en poupe. Pour attirer les jeunes, plusieurs améliorations sont prévues. L’entrée en formation pourra se faire à n’importe quel moment de l’année. La limite d’âge d’entrée en apprentissage est repoussée à 29 ans, contre 26 ans jusqu’à présent. Les nouveaux apprentis bénéficieront d’une rémunération revalorisée. A cela s’ajoute une aide de 500 euros pour le permis de conduire.